close
close

Le plus grand squat de France évacué, une conférence de Mélenchon sur la Palestine annulée, vente des derniers billets des JO… L’actu de ce mercredi 17 avril – Libération

La rédaction de Libération récapitule les principales actualités de la journée du mercredi 17 avril

Chaque soir, la rédaction de Libé sélectionne les actualités du jour qu’il ne fallait pas rater en France et dans le reste du monde.

Les portes leur seront finalement fermées. L’université de Lille a annoncé ce mercredi 17 avril l’annulation d’une conférence, dans ses locaux, du leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et de la militante franco palestinienne controversée Rima Hassan, par ailleurs candidate en 7e position sur la liste de LFI pour les européennes. Ce à la veille de l’événement, prévu jeudi. «Les conditions ne sont plus réunies pour garantir la sérénité des débats» en raison de la montée «préoccupante» des tensions internationales après «l’escalade militaire intervenue les 13 et 14 avril au Moyen-Orient», justifie l’université dans un communiqué. La conférence se tiendra donc dans un autre lieu, qui sera communiqué par SMS aux inscrits.

Un sac ou une valise contenant toutes leurs affaires d’une vie à la main, ils sont sortis dans le calme. Le plus grand squat de France – qui a abrité jusqu’à 450 migrants, en situation régulière pour la plupart selon les associations – a été évacué ce mercredi 17 avril au matin dans la banlieue sud de Paris, à cent jours des Jeux olympiques, ont constaté des journalistes de l’AFP. Des hommes, majoritairement, ainsi que des femmes et quelques enfants en bas âge sont sortis de l’ancienne entreprise de transport. Dans le froid, visages fermés et inquiets. L’opération, attendue depuis plusieurs jours, a incité de nombreux sans-abris qui avaient trouvé refuge dans cette entreprise désaffectée de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), à quitter les lieux avant l’arrivée des forces de l’ordre. Quelque 250 agents ont été mobilisés pour cette opération, selon la préfecture du Val-de-Marne

Premier arrivé, premier servi. Une nouvelle salve de 250 000 billets pour les JO Paris 2024 a été mise en vente ce mercredi 17 avril à 10 heures, soit 100 jours avant l’ouverture de la compétition. Les nouveaux billets disponibles ce mercredi matin, et attribués aux personnes les plus réactives, concerneront tous les sports et toutes les catégories de prix. Pour 50 % de ces tickets, le tarif sera inférieur à 100 euros, a précisé Tony Estanguet, président du comité d’organisation, lors d’une conférence de presse. Et «parmi eux, près de 20 000 billets (seront) à 24 euros», précise le Cojop. Mais certains sports disponibles à l’achat «le seront en nombre très limité». «N’hésitez pas à vous connecter un peu en avance pour ce sprint final», conseillait ainsi le site officiel de la billetterie.

Les négociations entre le Hamas et Israël «piétinent» selon le médiateur qatari

Les négociations visant à faire cesser les hostilités dans la bande de Gaza et à libérer les otages israéliens «piétinent», a reconnu ce mercredi le Premier ministre du Qatar, un des médiateurs entre Israël et le Hamas palestinien. «Nous passons par une phase sensible avec quelques piétinements et nous tentons, autant que possible, de la dépasser (…) de manière à mettre fin à la souffrance de la population à Gaza et à obtenir la libération des otages» israéliens, a déclaré Cheikh Mohammed ben Abdelrahman Al-Thani lors d’une conférence de presse. Le Qatar, avec les États-Unis et l’Égypte, sont engagés dans des pourparlers pour obtenir une trêve à Gaza et la libération des otages israéliens en échange de prisonniers palestiniens détenus en Israël.

Malgré une bagarre générale en plein Parlement géorgien et de vastes manifestations en mars 2023, la loi sur «l’influence étrangère» poursuit son chemin législatif. Ce mercredi 17 avril, le Parlement de Tbilissi a adopté en première lecture ce texte controversé, comparé par ses détracteurs à une loi russe répressive sur les «agents de l’étranger». D’où son surnom, «loi Poutine». A terme, si le texte est voté, les organisations qui reçoivent plus de 20 % de leur financement de l’étranger seront obligées de s’enregistrer en tant qu’organisations «poursuivant les intérêts d’une puissance étrangère», sous peine d’amendes.

A lire aussi sur Liberation.fr

Edouard Louis : «Passer d’une classe à l’autre ce n’est pas trahir, mais survivre»

Dix ans après son livre En finir avec Eddy Bellegueule, l’écrivain de 31 ans revient pour Libération sur l’émergence d’une littérature sur la question des transfuges de classe qui montre l’aspect profondément intime de la violence des classes sociales. Et sur les débats autour du terme «transfuge», qui déchaîne des critiques à droite comme à gauche. Entretien.

Pierre Palmade : du crash au trash, récit d’un emballement

Depuis l’accident causé par l’humoriste, le drame est entré en résonance avec les obsessions d’une société tendue et divisée. Alors que la justice doit se prononcer sur son renvoi en correctionnelle pour «homicide involontaire» en raison de la mort d’un fœtus de six mois, retour sur un an de rebondissements judiciaires, de polémiques et de destins foudroyés. A lire ici.

De l’affaire Cahuzac au livre de Bardella, l’étrange vie «professionnelle personnelle» de Jean-François Achilli, journaliste phare de France Info

Mis à pied par Radio France pour son implication dans le projet de livre du président du RN, l’animateur des Informés a, durant toute sa carrière, allégrement pratiqué le mélange des genres, de la campagne de Nicolas Sarkozy à ses ménages pour la société de conseil en communication Tilder. Lire notre enquête.

Gabriel Attal à Matignon, cent jours de vide

Ni droite, ni gauche, ni rien du tout. Trois mois après sa nomination, le quatrième Premier ministre d’Emmanuel Macron est celui de la com à tout va et à court terme, symptôme d’un macronisme sans boussole. Le billet de Thomas Legrand.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *