close
close

Des températures anormalement froides vont continuer à être enregistrées en France

Si les quinze premiers jours du mois d’avril 2024 ont constitué la plus chaude première quinzaine d’avril jamais enregistrée en France, le fin du mois sera elle entièrement marquée par la fraîcheur.

Une nouvelle semaine de fraîcheur en France

Comme celle qui a débuté le lundi 15, la semaine qui débutera le lundi 22 avril sera effectivement marquée par d’importantes anomalies négatives de températures. En d’autres termes, les températures qui seront alors relevées se situeront en dessous des normales de saison, et souvent assez largement (entre 2 et 3 °C en moyenne).

C’est entre autres ce que montre la carte ci-dessous qui présente les anomalies de températures attendues en Europe entre les 22 et 29 avril, selon le modèle de prévision européen ECMWF.

Les anomalies de températures attendues en Europe entre les 22 et 29 avril, selon le modèle européen. Les zones en bleues connaîtront des températures inférieures aux normales quand celles en rouge en connaîtront des plus élevées que la moyenne. | ECMWF

Les anomalies de températures attendues en Europe entre les 22 et 29 avril, selon le modèle européen. Les zones en bleues connaîtront des températures inférieures aux normales quand celles en rouge en connaîtront des plus élevées que la moyenne. | ECMWF

Dans ses prévisions de moyen terme, Météo France confirme, après avoir esquissé un temps « plutôt sec » sur la période, que les températures seront bel et bien « en dessous des normales de saison » entre les 22 et 29 avril.

Flux de Nord

La persistance de cette fraîcheur est due au fait que la France continuera à être balayée par un flux de nord, qui apporte sur l’Hexagone des masses d’air plus fraîches en provenance en provenance du nord de l’Europe.

Ce flux est particulièrement visible sur l’animation ci-dessous, réalisée avec les données issues des prévisions du modèle américain. On y voit que les vents, symbolisés par les flèches noires, souffleront bien du nord vers le sud.

Les températures dignes d’un début de mois de mars

Du fait de ce flux de nord, les températures prévues en France la semaine prochaine ne dépasseront pas celles qui sont normalement attendues en France au début du mois de mars.

L’image suivante, qui synthétise les prévisions d’une dizaine de modèles de moyen terme, montre notamment que, le jeudi 25 avril prochain, il ne fera guère plus de 11 ou 12 °C à Nantes ou Rennes dans l’après-midi. Certains secteurs de l’est de la France, de l’Auvergne ou des Hauts-de-France devraient eux connaître des maximales inférieures à 10 °C. Des ordres de grandeur que l’on devrait retrouver durant la majorité de la semaine.

Les températures maximales attendues en France le jeudi 25 avril prochain, selon une dizaine de modèles de prévision. | METEOLOGIX

Les températures maximales attendues en France le jeudi 25 avril prochain, selon une dizaine de modèles de prévision. | METEOLOGIX

Quel début de mois de mai ?

À cette heure, il reste difficile de déterminer avec précision le temps à attendre pour le début du mois de mai. Néanmoins, certains modèles envisagent que les températures pourraient légèrement remonter en début de mois, pour se rapprocher puis dépasser les normales de saison. Des tendances qui devront être confirmées dans les prochains jours.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *